Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Infos locales 17h : Les éléments se déchaînent toujours avec beaucoup de pluie, de vent et de très grosses vagues. Les quantités de pluie tombées depuis le début de l‘épisode (hier 9h) dépassent 52 mm à Nice et largement les 100 mm dans les terres (localement 200 mm). La rafale de vent la plus forte a pour le moment atteint 86 km/h à 15h.

> Bilan provisoire ANA 17h : Après avoir atteint 957 hPa vers Vannes et Saint-Nazaire à 6h, la dépression Ana se comble et continue son chemin vers la Belgique (à 17h, elle était centrée sur Cambrai à 972 hpa). Cette dépression a donc été un peu plus creuse et a circulé un peu plus au Nord que prévu. Vers 5h30, les plus fortes rafales de vent atteignaient 161 km/h à l’Ile de Ré (17). Sinon, voici quelques rafales à plus de 100 km/h : 137 km/h à l’i?le d’Yeu, 129 km/h à l’i?le d’Ole?ron, 124 km/h à la Tour Eiffel, 122 km/h à La Rochelle, 121 km/h à Blois, 119 km/h à Dieppe et aux Sables d’Olonne, 116 km/h à la Roche-sur-Yon, 110 km/h à Épernay (51), 106 km/h à Cherbourg, 104 km/h à Poitiers, Etampes (91), Nangis (77), Orléans, 101 km/h à Angers et Lyon Saint-Exupéry, 100 km/h à Paris-Montsouris. En fin de matinée, 120 000 foyers étaient privés d‘électricité (principalement vers les Pays de la Loire). Lire notre article sur Ana ici >>

lundi 11 à 17:30

Station météo -
Températures Nice
Pollution : 5/10 (MOYEN)
Vent : -

Pression :
Twitter

Suivi des nuages

Image satellite


Image satellite globale (via Intellicast) NEW



Cliquer ICI pour agrandir la carte

Afrique via Sat 24 NEW


Image satellite Afrique

Algérie / Canaries / Afrique centrale / Tchad / Congo / Égypte / Éthiopie / Cameroun / Israel / Libye / Madagascar / Maroc / Namibie / Arabie Saoudite / Somalie / Soudan / Tanzanie / Tunisie / Afrique de l'Ouest / Zambie / Afrique du Sud



Il y a 2 catégories de satellites météo d'observation des nuages : les satellites géostationnaires* et les satellites défilants.
Les satellites géostationnaires sont connus par leurs images montrées à la TV, lors des bulletins météo. Ils sont situés à 36 000 km d'altitude au-dessus de l'équateur, pour que leur révolution puisse se faire en 24 h. Ils tournent donc à la même vitesse que la terre et paraissent immobiles pour un observateur terrestre, d'où leur nom « géostationnaire ». Ces satellites observent toujours la même partie du globe. En 2002, il y avait 8 satellites géostationnaires : GOE-W et GOES-E pour l'Amérique, METEOSAT-7 et METEOSAT-5 pour l'Europe et l'Afrique, GOMS pour la Russie, INSAT pour l'Inde, FY-2 pour la Chine et GMS pour le Japon.
Les satellites à défilement tournent nettement plus vite (une révolution toutes les 1 h 40) car ils sont situés plus bas, à 850 km d'altitude. Ils fournissent donc plus de détails mais ne passent au-dessus du même point que 2 fois par jour. En 2002, il y avait 6 satellites défilants, dont le satellite NOAA*.
Qu'ils soient géostationnaires ou défilants, ces satellites proposent deux types d'images nuageuses : les images visibles et les images en infra-rouge.
Les images visibles donnent une idée de la couverture nuageuse en direct, telle qu'on la verrait à l'œil nu, en noir et blanc. Elles ne sont disponibles que lorsque le soleil éclaire cette partie de la terre. Ce type d'information permet, notamment, de mieux distinguer les nuages bas en période hivernale.
Les images en infra-rouge sont disponibles 24 h / 24 (également la nuit) et donnent une information sur la température du premier obstacle rencontré par le satellite (il s'agit généralement du nuage). Plus le nuage est élevé, plus la température du premier obstacle rencontré est basse. Ici, plus la température est basse, plus la couleur est claire. C'est la raison pour laquelle les nuages élevés (souvent liés aux perturbations) apparaissent en blanc.
Le site internet de Dundee propose également des images de la quantité de vapeur d'eau. En effet, ces satellites météo prennent également d'autres types de mesures que celles de l'imagerie nuageuse.



Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google